UA-151001126-1
 

L’amélioration continue est une philosophie !


Cette philosophie demande un préalable : « Vouloir changer », c’est-à-dire se mettre en mouvement, adopter un état d’esprit positif. Sens confirmé par l’origine japonaise de l’Amélioration Continue Kaizen : kaï = changement et zen = bien.


Cela commence par soi-même avant d’élargir aux équipes. Une fois ce préalable acquis, vous êtes prêt à intégrer l’amélioration continue dans chaque recoin de l’organisation en impliquant les équipes à l’aide d’outils et de démarches.


La véritable Amélioration Continue est ancrée à tous les niveaux de l’organisation pour chasser les gaspillages et les irritants.


Voici 6 conseils pour intégrer et diffuser l’amélioration continue


1 – Faites le point sur la situation


Prenez du recul et du temps pour identifier les axes de progrès et les difficultés de votre entreprise ou de votre service. Cette « pause » permet de mieux cerner ce que vous faites et de déterminer les priorités pour devenir plus efficace.


2 – Impliquer les équipes


Les équipes sont au cœur de l’action : elles sauront évoquer les irritants et montrer les gaspillages.


L’Amélioration Continue, c’est aller sur le terrain, c’est constater ce qui se passe et écouter les acteurs. Très souvent les pistes de solution proviennent des acteurs et de ces moments d’échange.

Faites preuve d’humilité et ne négligez pas la richesse des connaissances des collaborateurs.




3 – Rechercher les gains rapides et visibles


Fort de l’écoute du terrain, les gains rapides et visibles permettront de donner de la reconnaissance et de la confiance en la démarche (au-delà du seul résultat).

Cela ne veut pas dire que les améliorations avec des gains moins rapides sont oubliées. Elles nécessitent souvent la mise en œuvre de moyens différents et peuvent être traitées dans un processus différent. (projet par exemple)

N’oubliez pas le conseil précédent en impliquant les collaborateurs dans la réalisation des actions. Cela permet la responsabilisation et favorise l’autonomie, sans compter que la reconnaissance manifestée jouera comme un catalyseur pour de prochaines améliorations.


4 – Mesurer et communiquer


Il est important de montrer ce qui est fait et pour quel résultat. Pensez à mesurer le résultat des actions (avant-après), et diffuser le plus largement possible. Cela donne du sens et favorise l’effet « viral ».


5 – Ne jamais s’arrêter


Cela paraît évident lorsqu’on parle de « amélioration continue ». Les premières victoires rapides doivent engager à chercher les suivantes dans un processus sans fin pour rester compétitif.


Ne jamais s’arrêter c’est aussi savoir utiliser et maîtriser les outils de l’Amélioration Continue. (5S, chantier Kaizen, résolutions de problèmes, AIC, PDCA, …) Donc informez-vous et formez-vous.



6 – Soyez indulgent


Être dans l’Amélioration Continue ne signifie pas que tout va mal. L’Amélioration Continue consiste à ce que tout s’améliore sans cesse. Même si vous faites des erreurs (vous en ferez et tant mieux !!), l’essentiel est de continuer à progresser et à apprendre.


L’Amélioration Continue est comme un alizée chaud et rassurant qui emmènera votre bateau vers de belles destinations.


Alors bon vent !!!


Fabien Genetier

Formateur- Conseil de ValeurSens, entreprise dédiée à l'amélioration de la satisfaction au travail.


70 vues0 commentaire